Le site de la Chaire d’études Europe-Russie de l’UCLouvain

Le messianisme humaniste de l’UE face à la Russie et à la Chine

Début décembre 2020, l’UE mettait la dernière main au régime général de sanctions destiné à lutter contre les violations graves des droits humains au sein de pays tiers. Ce régime, dit parfois aussi « Magnistky », a été inauguré à l’égard de la Russie début mars 2021. Après plus d’une année d’existence, un premier bilan peut être esquissé.

Le parlement européen décerne le Prix Sakharov 2021 à Alexei Navalny

Depuis 1988, le Parlement européen attribue chaque année cette haute distinction à des individus, des groupes ou des organisations qui se sont distingués par leur défense de la liberté de pensée. Comment l’assemblée européenne en est-elle arrivée à baptiser un tel prix du nom de Sakharov alors même qu’Andreï Dimitrievitch Sakharov, né à Moscou en 1921, est d’abord un des pères de la bombe à hydrogène soviétique, décoré des prix Lénine et Staline, et auréolé en URSS du titre de Héros du travail socialiste ?

Sanctions: le vent se lève-t-il?

Sanctions: le vent se lève-t-il?

L’UE est traversée de courants divers, souvent contraires, sur l’attitude à adopter face à la Russie. A défaut de mieux, la politique russe de l’Union se matérialisera dans les prochaines semaines par l’adoption de nouvelles sanctions.
Cependant, les conditions de la décision en ce début d’année sont plus complexes que jamais. Premièrement, les expériences mitigées du passé appellent une réflexion nouvelle sur la nature et sur les cibles d’un nouveau train de sanctions. Deuxièmement, le contexte de la décision est singulièrement ardu, notamment en raison des circonstances sanitaires. Enfin, la Russie affiche désormais sans ambages son intempérance à l’égard des intentions européennes.