Le site de la Chaire d’études Europe-Russie de l’UCLouvain

Les sanctions comme parade à la guerre en Ukraine

D’une ampleur sans précédent, les sanctions européennes après l’invasion de l’Ukraine ont rempli leurs diverses fonctions. A défaut d’avoir été dissuasives, elles ont puni la Russie, indiqué l’unité des Vingt-sept et rallié le monde occidental dans un même dessein. La question de leur aptitude à modifier la conduite du Kremlin demeure néanmoins. Mais la possibilité d’une levée graduelle des mesures au gré d’une amélioration de la situation devra être prise en compte pour ne pas cantonner Moscou dans une funeste citadelle assiégée.

Le messianisme humaniste de l’UE face à la Russie et à la Chine

Début décembre 2020, l’UE mettait la dernière main au régime général de sanctions destiné à lutter contre les violations graves des droits humains au sein de pays tiers. Ce régime, dit parfois aussi « Magnistky », a été inauguré à l’égard de la Russie début mars 2021. Après plus d’une année d’existence, un premier bilan peut être esquissé.

Le parlement européen décerne le Prix Sakharov 2021 à Alexei Navalny

Depuis 1988, le Parlement européen attribue chaque année cette haute distinction à des individus, des groupes ou des organisations qui se sont distingués par leur défense de la liberté de pensée. Comment l’assemblée européenne en est-elle arrivée à baptiser un tel prix du nom de Sakharov alors même qu’Andreï Dimitrievitch Sakharov, né à Moscou en 1921, est d’abord un des pères de la bombe à hydrogène soviétique, décoré des prix Lénine et Staline, et auréolé en URSS du titre de Héros du travail socialiste ?

La maison commune européenne de Gorbatchev, entre réalité et illusion

La maison commune européenne de Gorbatchev, entre réalité et illusion

En ce printemps 2021, Michael Gorbatchev, né le 2 mars 1931, vient de fêter ses 90 ans et demeure un des plus illustres représentants en vie des protagonistes de la fin de la guerre froide. L’occasion est belle de revenir sur un des slogans qu’il a mobilisés durant son mandat à la tête de Union soviétique entre 1985 et 1991 : la maison commune européenne. Quel était le contenu que le prix Nobel de la paix de 1990 voulait imprimer à une telle idée ? Et qu’en reste-t-il aujourd’hui ?