Le site de la Chaire d’études Europe-Russie de l’UCLouvain
Champs de batailles

Champs de batailles

Les massacres perpétrés dans la région de Kiev, révélés le 1er avril à la faveur du désengagement russe, ont déclenché des réponses fermes de la part de l’UE à divers niveaux : au niveau de la coercition économique, au niveau de la lutte contre l’impunité, au niveau du soutien à l’Ukraine, mais également, dans une vision plus globale, au niveau de la résilience de l’Union. Le mois d’avril apparaît rétrospectivement comme un mois de transition entre deux trains de sanctions : celui du 8 avril, qui amorce l’offensive européenne sur les énergies, et celui de début mai, qui vise le cœur – mais pas encore l’écosystème – de la rente pétrolière russe.

Zeitenwende (n.f) : Nouvelle ère

Zeitenwende (n.f) : Nouvelle ère

L’analyse du processus décisionnel européen ces dernières semaines fait apparaître un constat éclatant : face à l’agression russe, l’UE s’est surprise elle-même à parler d’une même voix et à réagir à une vitesse inattendue. Choquée par le retour de la guerre en Europe, elle a bouleversé les procédures et brisé le tabou de son engagement stratégique. Retour sur un mois cardinal pour cette Europe brutalement tirée de son sommeil géopolitique.

Revue d’actualité (janvier 22) – L’art du possible

Sous le tumulte des menaces réciproques et des bruits de guerre, Europe.Russie.Debats examine les moyens mobilisés par l’UE – et par certains de ses membres – pour éviter l’affrontement militaire. On y décèle notamment le travail de la Présidence du Conseil en tandem avec la nouvelle coalition allemande pour ressusciter le Format Normandie, et le travail toujours discret de la Commission pour aiguiser la résilience de l’Europe et ses moyens de coercition. Plus en retrait de l’actualité, la passe d’armes entre Vilnius et Pékin, et le dossier de l’exportation du potasse biélorusse creusent des sillons profonds dans l’ambition géopolitique de l’Europe.

Revue d’actualité (décembre 21) – Le péril russe

Fidèle à sa ligne éditoriale, Europe.Russie.Débats continue à scruter la presse et les publications académiques pour éclairer les aspects que le show business géopolitique laisse dans l’ombre. A bien y regarder, l’actualité de l’Union européenne, que beaucoup jugent périphérique à l’heure du duel Russie-USA, livre d’importantes évolutions : on signalera entre autres le repositionnement et les fissures du gouvernement allemand sur la Russie, le débat sur les sanctions (et leurs double tranchants), la question du soutien militaire de l’UE à l’Ukraine au lendemain des mesures adoptées contre les sociétés militaires privées (Wagner), ou encore le nouvel instrument anti-coercition de l’UE en soutien, notamment, à la Lituanie.

Revue d’actualité (novembre 21) – L’Europe au pied du mur

La revue de l’actualité euro-russe fait le point sur l’action européenne face à la crise frontalière, mais également sur le dialogue arméno-azerbaidjanais, sur les sanctions contre le groupe Wagner, sur la certification de Nord Stream 2 et sur la montée des tensions à la frontière ukrainienne.

Newsletter #2 (Octobre 21) Russie-Occident. Bas les masques?

La lettre d’information de ce mois s’intitule « Russie-Occident: bas les masques? » en référence au délitement des mécanismes de dialogue ou de coopération hérités de l’après-guerre froide. La fermeture des missions diplomatiques OTAN/Russie, conjuguée au tarissement des mesures de confiance au sein de l’OSCE, donne le ton d’une relation UE-Russie atteinte, elle aussi, par le syndrome du désengagement.
Pourtant, de la crise du gaz aux enjeux du voisinage oriental (Belarus, Ukraine, Moldavie) en passant par le Prix Sakharov décerné à Alexei Navalny, les relations UE-Russie ont affiché, ce mois-ci, une intensité considérable.

Newsletter #1 (Septembre 21)

Chaque mois, Europe.Russie.Debats fait le point sur les dossiers qui ont marqué l’actualité euro-russe en prenant soin d’en extraire l’essentiel. N’hésitez pas à nous signaler les faits ou les publications remarquables qui nous auraient échappés, ou ceux qui...